AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]

avatar
Dereck Becklyn


Messages : 10
Masculin Année d'étude : 7ème année
Date d'inscription : 25/08/2010
ÂGE : 24
Topics : ON.
I'M : Nobody.

MessageSujet: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Lun 30 Aoû - 13:51

Le jeune homme marchait, écouteurs branchés sur ses oreilles. Il portait un T-Shirt à l'effligie de Marilyn Manson, artiste préféré du moment, et un Jean sans marque complètement délavé, bousillé, customisé avec quelques patchs textiles de groupes: KoRn, MM, Nightwish, Linkin Park, Kiss, etc.
Ses cheveux étaient comme à leur habitude négligés, ses yeux recouverts de mascara noir. Il avait tenté de cacher ses malheureux cernes qui lui prenaient la moitié du visage, mais sans succès. Ses mains étaient enfoncées dans les poches à demi trouées de son Jeans.
Dereck martela le sol de ses Doc Marten's noires. Il écoutait Falling Away From Me de KoRn.
Il poussa un soupir. Hier soir il était arrivé à l'internat, il n'avait attendu personne, au grillage. A quoi bon rester planté devant en attendant que quelqu'un vienne?... Bonne question. M'enfin, Dereck avait besoin de tranquillité, accessoirement, rencontrer quelqu'un. Quelqu'un avec qui se lier, mais comment réagirait-il quand il apprendra que Dereck était non seulement gay mais drogué à l'Ecstazy? D'ailleurs ça faisait longtemps qu'il n'en avait pas prit, et ça allait pas tarder.

Soulagé, Dereck Becklyn apperçu un lac. Ce qu'il voulait. Il aimait beaucoup l'eau, mais pas les piscines, car il y avait la plupart du temps une tonne de chlore et que c'était pas naturel. Le garçon enleva son T-Shirt, faisant paraitre son mince corps, presque maigre. Mais musclé, et couvert de quelques cicatrices dont il n'avait nullement envie de parler. Il ôta ses écouteurs et plongea ses mains dans l'eau glacé.
Sans se retourner, il apperçu une silhouette près de son reflet. Dereck inspira un grand coup.

<<- A ton avis... dit il, si tout le monde serait pareil, que serait le monde?>>

Il repensa à Félix. Le seul qui ne l'ai comprit. Son âme soeur à qui il se livrait entièrement.
Le jeune homme plongea la tête dans l'eau.


Dernière édition par Dereck Becklyn le Mar 31 Aoû - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tsaeku Inawa


Messages : 612
Féminin Année d'étude : Huitième
Date d'inscription : 05/12/2007
ÂGE : 23
Topics : On
I'M : la vilaine méchante D8


+
Relations:
MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Mar 31 Aoû - 11:52

Les mâtinées difficiles n'existaient pas quand on se nommait Tsaeku. Les journées quand à elles, existaient belle et bien. Comme si la vie lui filait entre les mains, la jeune femme ne voyait le temps passaient, se réveillait chaque matin et n'arrivait pas à se rappeler quel jour était ce jour. Ses yeux papillonnaient le temps de se souvenirs où elle était, ce qu'elle faisait ici. Et puis elle se levait, s'habillait, se coiffait. Ses longs cheveux blonds, ses grandes jambes recouvertes d'un collant opaque noir, une jupe mi-longue par dessus. Un chemisier noir sur ses épaules, des bracelets sur ses poignets, sa croix autours du cou. La gothique enfila ses grandes bottes sans un mot, sans penser à rien. La vie lui paraissait tellement fade. Comme si plus rien n'avait de goût. Elle ne connaissait personne. Elle ne faisait rien pour. Elle s'en fichait. Les mots ne sortaient pas de sa bouche. Les sons restaient bloqués. Ses sentiments étaient glacés. Et rien en ses gestes ne décrivaient combien elle était lasse. Lasse de vivre. Lasse de se réveiller, lasse de se dire que jamais son cauchemars ne sera terminé. Comme si jamais elle n'allait sentir ce que les autres appelaient la joie. Elle n'en avait pas besoins. Elle ne demandait rien. Elle ne souhaitais ni mourir ni vivre. Juste qu'on la laisse tranquille. Elle n'avait goût à rien. Elle appréciait le son de ses instruments, de sa voix et le contact froid du katana de sa mère. Elle ne voulait plus se souvenir.

La jeune femme étaient sortis à l'aurore. Elle avait fait un grand tour, elle était même sortit du pensionnat. Elle était partie loin. Elle avait marché longtemps. Le vent parfois mordant sa peau. Et puis elle avait continué et ses pas l'avait conduite au bord du parc. Elle y était entré et avait encore marché. Et puis elle avait juste eu envie de ne pas se retrouver sur la terre. Ne plus tenir sur ses deux jambes. Ne plus marcher sur l'herbe. Alors, près du lac, elle était monté sur un arbre. Comme un singe ses membres s'était détendus et elle s'était élancée. Tout son corps avait sauté. Elle s'était trouvé rapidement sur une large branche où elle se posa. Elle avait chanté un moment, puis prise d'une fatigue aussi inexplicable que soudaine, elle s'endormit.

La venue d'un jeune homme la réveilla. Elle resta un instant en position assise, puis le voyant s'approchait du lac, elle sauta de sa branche, se réceptionna en bas et alla le rejoindre. Ils étaient peu, les jeunes, à venir jusqu'ici. Elle même, bien que très avare de la nature, ne venait que rarement. Elle n'était pas curieuse. Elle n'avait même pas envie de parler. C'était juste ses jambes, et tout son corps qui l'avait poussé à le rejoindre. Elle avait déjà passé plusieurs heures près d'une jeune fille sans échanger une seule parole. Et quand elles se revoyaient, c'était comme si elle s'était toujours connus. Elle ne connaissait ni son nom, ni son âge. C'était juste un lien, comme cela.

Quand elle fut assez proche de lui pour qu'il puisse y voir son reflet, le jeune homme lui adressa la parole. Ou plutôt, il s'adressa la parole. Car Tsaeku hésita à penser qu'il avait réellement un interlocuteur. Il plongea alors sa tête dans l'eau. La jeune femme s'assit alors près du bord, et regarda le ciel. Elle pouvait toujours l'apercevoir. N'importe où qu'elle se trouvait, elle pouvait le voir. Elle y faisait toujours attention. C'était devenu une habitude. Un tic simple.

"Un monde morne et peu naturel."

[Je me permets de te répondre. Dis moi si quelque chose te gène.]

_________________
Je suis vicieuse : [16:28:38] Len Katsuo : Ich liebe dich.
[16:28:52] Tsaeku Inawa : Mais merci xD

You kiss me. I see that. You hate me. So what ? I didn't change anythingh...

On croit tous un jour au bonheur. Ce jour n'est peut être pas près d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dereck Becklyn


Messages : 10
Masculin Année d'étude : 7ème année
Date d'inscription : 25/08/2010
ÂGE : 24
Topics : ON.
I'M : Nobody.

MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Mar 31 Aoû - 19:45

Dereck enleva sa tête de l'eau, prit respira un grand coup et se tourna vers la personne. C'était une jeune femme, a l'air morne et triste. Indéniablement, une gothique. Peut être partageait-elle sa perseption de la vie?

"-Un monde morne et peu naturel."

Il lui asquisa un sourire. S'il n'était pas homosexuel, ou si elle avait était un garçon, elle lui aurait plu. Cheveux blonds, colants, grandes bottes et croix.

"-Je suis d'accord. Ce ne serait qu'un monde invivable. Remplit d'idiots."

Comme si ça changeait du monde actuel. Dereck prit un galait plat et le lança dans l'eau. Un. Deux. Trois. Trois ricochets.

"-Les gens ne comprennent pas, et ne comprendront sans aucun doute jamais."

Il ne savait pas pourquoi il avait dit cela à une fille, d'autant plus qu'elle allait s'apercevoir de quelque chose. Quelque chose qui clochait chez lui.
Il plongea ses yeux dans les siens. Verts. Les mêmes que son âme soeur. Les yeux du jeune homme s'embuèrent de larmes salées. Il se détourna et jeta un regard noir à l'eau paisible du lac. S'il avait fait tout ce chemain, c'était pas pour pleurer. Pas pour Penser. Pas pour parler. Mais pour se reposer. Etre avec lui même et personne d'autre. Il ferma les yeux. Il se trouvait dans son encien collège. Regards moqueurs de ses camarades. Une tête rousse s'avence. Lui donne un coup de poing. Evanouissement. Infermerie. Engueulade de son père. Une journée comme une autre. Il les rouvrit. Le lac. Le reflet d'une jeune gothique d'à peu près son âge, blonde aux yeux verts.

[C'est bon, désolée, c'est court! ><]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tsaeku Inawa


Messages : 612
Féminin Année d'étude : Huitième
Date d'inscription : 05/12/2007
ÂGE : 23
Topics : On
I'M : la vilaine méchante D8


+
Relations:
MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Mer 1 Sep - 11:58

Remplit d'idiots ? Le monde n'était-il déjà pas ainsi ? Nous sommes tous l'idiot de quelqu'un de toute façon. Pour elle, plus de la moitié de ce pensionnat était contre nature. Dans le sens où elle ne le comprenait pas, et ne les comprendrait jamais. Elle avait essayé, plus jeune et plusieurs fois. Mais jamais elle n'avait pu comprendre comment fonctionné la plupart des jeunes de son âge. Et elle trouvait cela amusant de voir combien d'adultes les mettait tous dans le même sac. Les jeunes sont chiants, les jeunes sont bavards, les jeunes sont soit hyperactif, soit en train de dormir, les jeunes n'écoutent pas, les jeunes n'apprennent pas... Les jeunes sont des êtres humains. Et comme tout être humain, tous avaient une manière de fonctionner, de penser différente. N'était ce pas ce que l'on appelle la diversité ? Peut être était-ce pour cela que tant de personne aimait vivre. Ce n'était certainement pas une raison suffisante pour Tsaeku. Pour elle, le monde était déjà assez invivable comme cela. Oh, elle ne voulait pas mourir. Et elle n'était pas dépressive, c'est juste qu'elle était blasé. Cela sonne péjorativement, mais bon. Elle était juste lasse de faire semblant, et lasse de voir les autres faire semblant. Elle n'aimait pas jouer la comédie, sourire, dire bonjour, merci. A quoi cela servait-il ? Tout était faux. Et elle ne voulait surtout pas être fausse. Peut être que personne ne l'aimait, peut être que personne ne lui parlait. Mais au moins, elle ne se sentait pas coupable. Elle n'avait strictement rien à se reprocher. Contrairement à beaucoup. Les airs de faux semblant la dégoûtait plus que tout. C'était une des rares choses qui pouvait encore la faire sortir de ses gong.

"Ils n'essaient pas de comprendre."

Comme une conclusion. Et le jeune homme plongea son regard dans le sien. Il avait de jolis yeux. Des yeux noirs, profonds. Des yeux qui se détournèrent pour ne pas affronter plus longtemps le regard émeraude de Tsaeku. Elle ne comprit pas. Évidement. Comment pouvait-elle comprendre ? Elle n'était pas dans la tête du jeune homme, ne le connaissait pas. Et pour le moment, n'en avait pas plus que cela envie. Elle lui parlé, simplement. Par principe peut être, ou simplement car elle avait envie de lui répondre. Les mots sortaient de sa bouche avant qu'elle n'ait eu le temps de comprendre pourquoi elle les disait. C'était ainsi. Il y avait toujours des choses qu'elle ne comprenait pas, même venant d'elle. Elle se croyait irrécupérable, comme l'avait dit son père ou des gamins dans son quartier. Mais finalement, elle ne pouvait s'empêcher d'aller vers l'avant. De sauver ce que l'on avait pas su sauver en elle. Elle était ainsi, sans qu'elle le veuille et sans qu'elle puisse y faire grand chose. Mais elle l'accepté.

La jeune punk avait les larmes aux yeux. Il devait penser à quelque chose de douloureux. Si elle n'avait pas était ce qu'elle est, Tsaeku l'aurait sans doute pris dans ses bras juste pour le consoler d'un truc qu'elle ne connaissait pas. Mais elle est ce qu'elle est. Et elle réagit comme elle devait réagir. Elle fit un pas en arrière, et reprit la parole de sa voix neutre.

"Si vous préférez que je vous laisse seul. Je le peux."

Elle n'allait tout de même pas embêter un de ces camarades. Elle n'avait déjà de lien avec personne, alors si en plus elle les incommoder. Il ne manquerait plus que cela. Quoi qu'elle n'avait aucune envie de vraiment partir. Visiblement, la présence du jeune homme ne l'ennuyait pas. Normalement, elle n'appréciait pas la présence des autres, mais là, c'était singulièrement différent. Elle était venue d'elle même le voir et n'avait pas était rejeté ni n'avait voulut le rejeter. Encore un mystère qu'elle ne saurait expliquer.

Il n'avait pas l'air méchant. Il avait l'air différent. Il n'avait pas l'air moqueur. Il avait l'air penseur. Il n'avait pas l'air dégouté. Il avait juste l'air dérouté. Il était un peu triste. Il était un peu défaitiste. Peut être avait-il besoins d'être seul. De ne pas parler avec quelqu'un. Avec une fille, avec elle. Une inconnue. Sortie de nul part et parlant comme si elle avait vécu mille ans. Peut être n'avait-il besoins que du silence. Et elle aurait compris.

_________________
Je suis vicieuse : [16:28:38] Len Katsuo : Ich liebe dich.
[16:28:52] Tsaeku Inawa : Mais merci xD

You kiss me. I see that. You hate me. So what ? I didn't change anythingh...

On croit tous un jour au bonheur. Ce jour n'est peut être pas près d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dereck Becklyn


Messages : 10
Masculin Année d'étude : 7ème année
Date d'inscription : 25/08/2010
ÂGE : 24
Topics : ON.
I'M : Nobody.

MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Ven 3 Sep - 22:49

"C'est bon, merci quand même. Ca m'arrive souvent, depuis que j'ai déménager au Japon."
Le jeune punk s'essuya d'un revers de main. Peut importe de ce qu'elle pensait de lui, mais en tout cas elle avait l'air différente des autres jeunes connus par Dereck. C'était déjà ça bien qu'elle ne soit certainement pas comme lui. Jeune & Con. Les ados sont jeunes et cons, d'après les adultes. C'est aussi une chanson de Saez, un artiste qu'il affectionne beaucoup. Ils sont tous pareil ou presque: font ce qu'ils veulent, et recherchent l'amour. Tous. Dereck l'a trouvé mais Dereck l'a perdu. Ca devait de toute façon arriver, il aurait du le sentir, mais c'était pour la bonne cause.

"Dereck. Dereck Becklyn. Euh.... tu peux me tutoyer, là, j'ai l'impression d'être vieux. Je sais pas si on s'entendra, mais en tout cas, merci. Et toi, c'est comment?"

C'était pas dans ses habitudes mais elle l'intrigait. Pas dans le sens ou les gens pourraient le prendre. Après tout elle était gothique. Elle avait l'air d'en avoir marre de tout, comme lui, quoi. Une seule chose était sûre, c'est qu'elle n'auserait pas pleurer en public, pas comme lui, elle n'en avait pas l'air. De toute façon, il n'y avait personne aux alentours. Tant mieux. Et puis, elle n'avait pas l'air de vouloir de le trahir - elle était surtout neutre. Heureusement pour lui, ce n'était pas le moment de le juger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tsaeku Inawa


Messages : 612
Féminin Année d'étude : Huitième
Date d'inscription : 05/12/2007
ÂGE : 23
Topics : On
I'M : la vilaine méchante D8


+
Relations:
MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   Sam 4 Sep - 16:01

Le jeune homme ne parut pas excédé de sa présence. Elle en fut presque heureuse. Plutôt soulagé. Elle en avait marre de fuir tout, tout le temps. Et puis, elle n'avait pas envie de partie comme cela, sans être sûr de le revoir un jour. Ce n'est pas qu'elle l'affectionné particulièrement. Mais, elle imaginait sans doute que si elle avait envie d'être tranquille mais pas forcement seule et qu'elle ne voulait pas qu'on la contre dise ou qu'on lui parle, elle pourrait toujours le retrouver. Il n'avait pas l'air trop bavard et pas très curieux non plus. Il avait juste l'air d'un jeune un peu perdu et qui demandé la paix. Comme elle. Alors, quand il lui dit qu'elle pouvait rester, elle fit un pas en avant et se retrouva à la même hauteur que le jeune homme. Celui-ci se présenta en se tournant vers elle. La gothique baissa un instant la tête, assimila les informations reçus, puis se tourna vers le lac. La politesse voulait qu'elle réponde. La politesse voulait qu'elle lui parle normalement, d'égal à égal, en le tutoyant selon son désir. Peut être était-il d'ailleurs plus jeune qu'elle. Mais la façon de vivre de Tsaeku était différente. Elle se présentait si elle le voulait, et elle vouvoyait sans cesse. Le vouvoiement donnait généralement une barrière. Une barrière entre deux personnes, ce qui l'empêcher de se lier, d'accepter, de donner, de recevoir, d'aimer... Et surtout, d'être déçue et blessée. Mais, sans qu'elle sache de nouveau pourquoi, elle ne ressentait pas le besoins de cacher son identité, de laisser planer le doute, de ne pas faire comme son envie à lui lui dictait. Elle ferma un instant les yeux, souffla quelques instants, puis les rouvrit et laissa sa voix neutre et calme répondre à Dereck.

"Tsaeku Inawa."

Après tout, ce n'était qu'un nom. Une appellation pour pouvoir différencier les personnes entre elle. Pour ne pas s'embrouiller lors d'une conversation. Pour pouvoir se sentir encore plus unique, indispensable peut être. A vrai dire, peu de personne s'interroger sur l'origine et la nature des noms et prénoms. On ne s'en soucier plus. Elle, parfois, si. Elle se demandait parfois pourquoi elle avait le nom de sa mère et non de son père. Et pourquoi sa mère avait voulut l'appeler ainsi. Et puis, elle se demandait aussi pourquoi tout le monde cherchait tant à avoir une identité derrière un simple prénom. Ce n'était pas votre prénom qui dictait votre façon d'être, mais plutôt le contraire. Elle aurait très bien put s'appeler Ellie, Neige, Isana... Le résultat aurait était exactement le même. Elle aurait était ce qu'elle était. Alors pourquoi s'embêter avec des choses comme cela. Elle n'y voyait pas vraiment d'intérêt. Pourquoi se vexer lorsque que quelqu'un écorche votre prénom ? Après tout, il sait que c'est de vous qu'il parle. Tout le monde le sait. Et les surnoms, hein ? Ils servent à quoi ? Encore cette envie soudaine de devenir plus proche, d'avoir des liens concret avec les autres. Encore une chose qu'elle ne comprenait pas et ne comprendrait peut être jamais. Pourquoi ne pas appeler un chat un chat ? Ce n'était pas quelque chose qui était facile à comprendre pour elle. Les autres s'embêter à avoir des amis, à leur offrir des surnoms différents et originaux. Elle s'appelait Tsaeku, pas Tsae ou Tsu-Tsu. Il y avait juste besoins de l'appeler ainsi. Ce n'était pourtant pas difficile et pas plus moche.

"Le mystère... Plus il existe, et plus les choses fonctionnent bien."

S'entendre bien ? Elle n'y avait même pas penser. Elle était juste là, avec lui. Sa présence ne la dérangeait pas, et il n'avait pas l'air ennuyer par elle. Pourquoi chercher plus loin ? Et puis, elle n'était pas du genre à juger les autres. Parfois elle n'en pouvait plus des rires de cruche de ses voisines de classe, parfois la stupidité des garçons lui donnait envie de vomir. Mais elle ne les jugeait pas. Elle ne les aimait pas, c'était tout. Avant de porter tout jugement, elle apprenait à connaître. Hors, la plupart du temps, elle n'avait pas envie de connaître. Elle ne chercher même pas à le faire quand elle avait la mauvaise impression de perdre son temps. Sinon, il lui arrivait de prendre la parole, de donner son avis et de prendre le temps de comprendre, connaître et apprécier. Peu souvent des personnes, mais l'envie y était.

Elle n'était pas méchante. Ni même embêtante. Mais elle était ce qu'elle était et cela ne plaisait pas forcement. Son envie de jouer de la musique la prenait tellement souvent qu'elle écrivait parfois des partitions au lieu d'écouter en classe. Ses camarades ne la comprenait pas. Ses professeurs ne lui parlaient pas. Personne ne se souciait d'elle. Personne ne pouvait s'approcher d'elle. Était-elle repoussante à ce point là ? Elle n'était pourtant pas méchante.

Elle était attentive et compréhensive. Elle admettait que certains soient tellement malheureux qu'ils en pleuraient. Elle n'était pas là pour en juger la contenance. Il lui arrivait de consoler des personnes. Dans le sens où elle écoutait leurs malheurs, leur caressait la tête et murmurait parfois l'air qu'elle avait dans la tête. Parfois des inconnus, parfois des personnes qui désormais n'étaient plus là. Ils ne lui manquait pas. Ce n'était pas vraiment des personnes qu'elle appréciait et dont elle se soucier. A vrai dire, elle avait même oublié leurs noms. Seulement une odeur, une vision, un souvenirs restaient au fond de sa tête, de ses yeux et de son cœur. Comment pourrait-elle tout oublier ? C'était impossible.

_________________
Je suis vicieuse : [16:28:38] Len Katsuo : Ich liebe dich.
[16:28:52] Tsaeku Inawa : Mais merci xD

You kiss me. I see that. You hate me. So what ? I didn't change anythingh...

On croit tous un jour au bonheur. Ce jour n'est peut être pas près d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Falling Away From Me. [pv: Tsaeku]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat RPG :: Lac-