AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 

 Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]

avatar
Fabian Melinski


Messages : 184
Masculin Année d'étude : Prof.
Date d'inscription : 03/05/2009
ÂGE : 22
Topics : ON


+
Relations:
MessageSujet: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Sam 14 Aoû - 19:58

    Le matin-même, Fabian s'était levé tôt. Un rapide coup d'œil dehors lui avait permis de remarquer qu'il faisait vraiment beau, ce jour-là. Il s'empressa de se lever, et s'habilla rapidement d'un T-shirt rayé gris et noir, et d'un jean gris foncé. Il enfila ses nouvelles Vans Half-cab, et il partit donner ses cours.

    La matinée se passa sans encombre. Aucun événement notoire ne survint. Le Soleil avait fait que les absents étaient encore plus nombreux qu'à l'habituel, ce qui contribuait au calme qui régnait pour une fois dans les salles. Fabian put, pour une fois, faire cours sans avoir à s'interrompre toutes les cinq minutes pour reprendre ses élèves à l'ordre. L'ambiance était cool mais néanmoins au travail. Il prit un rapide repas au réfectoire lors de la pause de midi, et s'attaqua à ses deux dernières heures de cours l'après-midi. Ces deux groupes d'étudiants se montraient généralement les plus durs à gérer, et ce fut malheureusement encore le cas ce jour-là. On ne pouvait décidément pas passer une journée parfaite. Malgré une matinée tranquille, ce début d'après-midi épuisa particulièrement le professeur.

    De retour à son appartement aux environs de 16heures, il n'avait aucune motivation à préparer les leçons suivantes, et décida de s'accorder une pause de quelques heures. Il empoigna son vieux sac à dos qui lui rendait toujours les mêmes bons et loyaux services, et y enfourna un gilet noir au cas où la fraicheur viendrait à tomber. Il prit à la main sa guitare folk, soigneusement rangée dans une housse, il vissa sur sa tête un chapeau noir qu'il portait peu mais dont il aimait le style, puis il partit à pieds vers la plage.

    Arrivé à destination, Fabian choisit soigneusement un coin peu occupé, éloigné du monde car il n'appréciait pas spécialement la foule. Il posa ses affaires, et s'assit à côté, à même le sable. Il tira de sa housse la guitare, instrument qu'il avait appris lorsqu'il était encore adolescent et avec lequel il animait les longues soirées passées au skatepark, en Allemagne. Il accorda la gratte, et joua deux-trois accords, puis se laissa aller sur des chansons qu'il connaissait par cœur. Enfin, il lâcha une improvisation, se laissant guider par ses envies, alternant accords et fingerpicking. Les accords s'alignaient en grand bruit, laissant parfois place à des notes, plus douces, plus calmes. Au fil du jeu, il se détendait, retrouvait son calme.

    Le professeur d'histoire s'éloigna peu à peu du monde réel, partit dans ses pensées tout en continuant à jouer. Il se laissait guider par ses propres idées, ne faisait plus attention au temps qui s'écoulait. Le son de sa guitare se mêlait aux rires des enfants qui couraient dans tous les sens, des adolescents qui se baignaient dans la mer qui pour une fois semblait plutôt chaude, des autres jeunes qui bronzaient, allongés sur la plage. Les notes s'accordaient aux bruits des vagues qui s'affalaient sur le sable, qui poursuivaient les gamins, effaçaient les messages qu'on avait gravés dans le sable, et dévastaient les châteaux de sable qui poussaient par endroit.

    L'allemand ne prêtait pourtant pas spécialement attention à ce qui se passait aux alentours. Il entendait tous ces bruits sans vraiment comprendre. Il se laissait bercer par ce doux brouhaha de bonne humeur. Et même s'il était venu à l'idée de quelqu'un de s'asseoir à ses côtés, il ne l'aurait même pas entendu venir. Mais au fond de lui, il espérait bien que personne ne viendrait le faire revenir sur terre, lui qui était perdu dans l'immense labyrinthe de ses pensées. La chaleur s'en allait peu à peu, quelques personnes avaient déjà quitté la plage, mais lui n'y prêtait pas grande attention, et il continuait inlassablement à jouer.


Dernière édition par Fabian Melinski le Lun 11 Oct - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Toshiro A. Taiga


Messages : 490
Masculin Année d'étude : Huitième année
Date d'inscription : 14/06/2009
ÂGE : 24
Topics : ON
I'M : A Rockstar ~


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Mer 18 Aoû - 5:28

[Vu que Toshi assiste au cours de Fabian ils se connaissent déjà un peu. Si ça te dérange dis le moi et je modifierais ^^]

Une belle journée. C'était en tout cas de la façon dont elle se présentait à mon réveil. Quoi de mieux que d'être arraché des bras de Morphée par une chanson mythique d'AC/DC ? Moi je dis pas grand chose. C'est donc sur le tempo de Back In Black que j'émergeais difficilement du profond sommeil dans lequel j'étais plongé. Le réveil fut assez dur je vous l'accorde étant donner que la veille j'avais un peu (beaucoup) bu dans un bar du coin. J'avais l'impression que des piverts s'acharnaient contre mon pauvre crane, ah gueule de bois quand tu nous tiens ... Mon premier geste matinale fut de l'enfilé deux cachets contre la migraine pour limiter la casse. Mais ce petit désagrément ne dura qu'un temps et je me sentit beaucoup mieux après. Le reste de ma journée était beaucoup plus habituel, et même trop. Étant un lendemain de cuite je m'autorisai de sécher les cours le matin histoire que mon mal de crane ne perdurent pas une éternité a cause de cours plus barbant les uns que les autres. Après m'être lavé, je pris donc encore plus de temps que d'habitude pour choisir mes fringues étant donné que je n'étais pas pressé par le temps. Après un petit moment de réflexion j'optai finalement pour un jean plus ou moins basique ainsi qu'un Tee shirt noir surmonté d'une légère veste blanche à capuche. Après m'être habillé et bien sur être aller déjeuner je passa donc le reste de ma matinée à composer. Cette fois j'avais de bosser sur une basse. Étant donné que je n'avais pas amener la mienne je suis aller squatter la salle de musique qui, par chance était vide. Lorsque midi arriva j'étais content de moi car j'avais réussi à trouver un bon p'tit solo d'environ une petite minutes. C'est assez courts mais ça rendait très bien.

Je vous passe l'heure du repas, même si c'était très bon pour une fois à la cantine, pour arriver au moment le plus chiant : les heures de cours. Enfin pas si chiant que ça car je n'avais que deux heures de cours pour toute l'après midi. La première fut la plus barbante. Philosophie. Mon dieu que cette matière est horrible, je sentais déjà mes maux de tête revenir. Fort heureusement la matière d'après fut plus agréable, c'était l'histoire. J'ai toujours était plutôt bon dans cette matière et de ce fait c'était l'un des seuls rare cours ou j'étais attentif. En plus de ça le prof, Melinski sensei, n'était pas une personne gonflante comme peuvent l'être certain profs même s'il avait toutes les raisons de l'être. En effet, la classe dans laquelle j'étais tombé était peuplé d'être au Q.I. à peine supérieur à celui d'un bulot cuit. Je ne fut donc pas mécontent quand la cloche sonna. Je pouvais enfin me relaxer. Je sais je n'est travailler que deux heures mais tapez vous une classe comme la mienne et on en reparlera après. Pour moi bien sur la détente c'était synonyme de musique. Ne pouvant occupé une nouvelle fois la salle de musique, je du me rabattre sur ma guitare folk. Seulement, ce n'était pas si facile de se concentrer dans le pensionnat à cette heure-ci de la journée. Tout le monde était un peu partout et il était difficile de trouver un endroit tranquille. J'entrepris donc de chercher un coin calme en dehors du pensionnat pour pouvoir m'adonner à mon activité préférer. Je ne pris qu'avec moi, en plus de ma guitare, mon paquet de cigarette ainsi qu'un carnet de partition et un crayon de papier au cas ou je serais frappé d'une inspiration divine.

Il était donc dans les environ de seize heures trente lorsque je passai les grille du pensionnat pour me trouver un endroit tranquille. J'avais tout d'abord pensé au parc puis mon attention se focalisa plutôt sur la plage. Elle était assez grande et à cette heure la, un jour de la semaine, il ne devait pas y avoir grand monde. Mon estimation s'avéra être plutôt juste car la plus part était condensé au milieux de la place et les extrémité était quasiment désert. Je trouvai donc rapidement un coin à peu près silencieux pour pouvoir jouer en paix. Je dis à peu près car bien vite une mélodie vint chatouiller mes oreilles. C'était sans nul doute de la guitare, et même une folk. De plus la mélodie était plutôt bonne et bien joué en plus de cela. Inutile de vous dire qu'étant curieux comme pas deux je me suis empresser d'aller voir qui était en train de jouer. Ma surprise fut grande lorsque la personne que j'aperçus en train de gratter sur une guitare folk n'était autre que Melinski sensei, mon prof d'histoire. Il ne semblait pas m'avoir remarqué, trop absorbé par sa musique, ce qui était compréhensible puisque moi même je suis souvent comme cela quand je joue. Ne voulant le déranger je décidai de m'installer en face de lui discrètement et de profiter de sa musique jusqu'à ce qu'il me remarque enfin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fabian Melinski


Messages : 184
Masculin Année d'étude : Prof.
Date d'inscription : 03/05/2009
ÂGE : 22
Topics : ON


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Jeu 19 Aoû - 15:08

    Encore une note, un accord, un son qui raisonne dans la caisse de la guitare folk... Une dernière corde qu'on gratte... Et qui lâche, annonçant la fin du jeu. Game Over. La composition s'arrêtait comme l'après-midi prenait fin. Le Soleil descendait vers la mer qui se teintait de ses couleurs jaunes orangées. Le prof d'histoire jeta un rapide coup d'œil à sa montre : déjà plusieurs heures qu’il jouait ici. Fabian n'avait vraiment pas vu le temps passé ; c’était seulement maintenant qu’il s’arrêtait de jouer qu’il se rendait compte que ses doigts le faisait souffrir. Il secoua la housse de sa guitare mais n'y trouva aucun jeu de cordes de rechange. Il devrait passer sous peu au magasin de musique.

    Et merde... râla-t-il.

    C'est seulement à ce moment-là qu'il releva la tête et remarqua la présence d'un jeune homme qui avait pris place, silencieusement, juste devant lui. Le temps de revenir à la réalité, de quitter le monde des notes et des accords, il distingua que le personnage n'était autre que Toshiro Taiga, un élève de huitième année... Un des élèves qu'il appréciait le plus, pour sa réflexion et son calme, au beau milieu de la classe qu'il appréciait le moins pour le désordre que devenait chacun de ses cours qu’il dispensait à ces élèves. Tiens donc, le jeune homme jouerait donc de la guitare ? Fabian ne le savait pas, pourtant l’étudiant était venue accompagné d’une autre guitare folk, une belle Gibson qui avait dû lui coûter une jolie fortune.

    Toshiro... Encore toi ? Comme si je ne voyais pas assez d’élèves en cours, plaisanta le professeur d’histoire avec un sourire ; il espérait bien que son élève ne le prendrait pas mal.

    Tout en vannant le jeune, Fabian s’affairait à ranger sa gratte dans sa housse. Quand il eût refermé cette dernière, il releva les yeux vers Toshiro, qui n’avait pas bougé, comme si sa compagnie lui plaisait. Ce qui était sûr, c’était surtout qu’au fond, la présence du jeune ne déplaisait pas au professeur, loin de là. Autant s’il avait croisé certains autres élèves il n’aurait pas hésité à faire un détour pour les éviter, autant celui-ci pouvait rester quelques temps à ces côtés, ça ne poserait pas de grands problèmes.

    Je ne savais pas que tu jouais de la guitare, reprit-il émerveillé. C’est un bel instrument que tu as là.

    Fabian enviait l’autre guitariste. Lui, n’avait qu’une guitare pas trop chère, faute de moyens ; ayant oublié son ancienne folk en Allemagne, il s’en était rachetée une autre à son arrivée au Japon, car il savait bien qu’il ne retournerait plus souvent dans son pays d’origine. Mais il se doutait bien que pour s’offrir un instrument pareil, Toshiro devait avoir un bon niveau et devait vraiment aimer la guitare. L’allemand, lui, ne jouait plus qu’à de rares occasions, même si, étant plus jeune, il n’avait pu passer plus d’une journée sans avoir l’irrépressible envie de gratter les cordes de son instrument. Il s’imaginait que c’était la même passion qui animait l’étudiant...

    Tu joues depuis longtemps ? demanda-t-il par simple curiosité.

    Il fallait le savoir, quand un sujet intéressait particulièrement le professeur, il pouvait se montrer très bavard. Il posait une multitude de question, s’engageait dans de longs discours, relançait toujours la conversation. Certains pensaient parfois qu’il était impossible de l’arrêter et prenait cela avec amusement, d’autres s’énervaient du débit de paroles de Fabian et n’avait qu’une hâte : couper court à la conversation. Mais inlassablement, la discussion revenait, interminable.

    Et si une discussion sur la guitare commençait, il pourrait bien passer la nuit à discuter... Mais pour le coup, il espérait bien ne pas trop ennuyer le jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Toshiro A. Taiga


Messages : 490
Masculin Année d'étude : Huitième année
Date d'inscription : 14/06/2009
ÂGE : 24
Topics : ON
I'M : A Rockstar ~


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Lun 23 Aoû - 1:01

Une douce mélodie se faisait entendre dans un coin de la plage. J'étais toujours en face de Melinski sensei et j'étais transporté par sa musique. Je prenait donc du plaisir à écouter les morceaux qui s'enchainait quand soudain un bruit bizarre qui agace tout guitariste se fit entendre. C'était le son que faisait une corde lorsqu'elle casse. Le spectacle était donc terminé. Même en ayant terminé son morceau, le prof' ne me remarqua pas tout de suite. Et lorsqu'il le fit il me balança une remarque qui eu pour effet de me faire esquisser un sourire

— Toshiro... Encore toi ? Comme si je ne voyais pas assez d’élèves en cours.


Je me doutais bien que cette réflexion était faite sur le ton de la plaisanterie et ma réponse fut donc tout à fait approprié:

"Que voulez vous sensei, je suis devenu accro. Nan sérieusement j'avais eu la même idée que vous et lorsque je vous est entendu jouer je n'est pas pu résister à l'envie de venir voir"


D'ordinaire je n'aime pas vouvoyer les gens mais comme Melinski sensei était une personne que j'appréciais, je ne voulais pas lui manquer de respect.

— Je ne savais pas que tu jouais de la guitare. C’est un bel instrument que tu as là.


Je hochais vivement la tête avec un large sourire car il était vrai que c'était une belle guitare


"Ouais, on me l'a offert pour mes 16 ans, j'y tiens énormément"

En effet c'était un cadeau du guitariste du groupe de mon père, qui se trouvait être un excellent ami de la famille, qui m'avais offert cette guitare l'année dernière. Bien sur elle vaut cher mais je ne l'apprécie pas seulement pour ça. C'est un beau cadeau et jamais je ne l'échangerai même contre une meilleure guitare, si tenter qu'il puisse en exister.

— Tu joues depuis longtemps ?

Tout en passant une main dans mes cheveux, je lui répondit:

"Cela fait maintenant 4 ans que j'en joue et, ça peut paraitre un peu prétentieux, mais je pense que je gère assez"

Tout le monde aime bien se venter de quelque chose non ? Et bien moi c'est de mes talents de musiciens. J'étais fier d'avoir appris vite à jouer et de pouvoir quasiment jouer ce que je veux après seulement 4 ans d'expérience.

"Mais avant d'apprendre la guitare j'ai appris à jouer du piano ainsi que de la batterie, et ce depuis ma petite enfance"

J'avais commencer le piano très tôt, vers 4 ans. A cette époque j'étais déjà complètement immerger dans le monde de la musique grâce à mon père et ce fut donc normal que je veuille très rapidement jouer moi aussi d'un instrument. Le piano était ce qui s'imposait le mieux à cet âge la mais comme je voulais également jouer du même instrument que mon père, j'appris donc à jouer de ses deux instruments. Curieux moi aussi de savoir depuis combien de temps il jouait, je lui retourna la question:


"Et vous, cela fait combien de temps que vous jouer de la guitare ?"

Vu qu'il était plus vieux que moi je supposait qu'il devait en faire depuis plus longtemps, genre une dizaine d'année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fabian Melinski


Messages : 184
Masculin Année d'étude : Prof.
Date d'inscription : 03/05/2009
ÂGE : 22
Topics : ON


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Dim 29 Aoû - 23:25

    "Que voulez vous sensei, je suis devenu accro. Nan sérieusement j'avais eu la même idée que vous et lorsque je vous est entendu jouer je n'est pas pu résister à l'envie de venir voir"

    Non seulement Toshiro n'avait pas mal pris la remarque de son professeur, mais en plus il répliquait avec humour. Les jeunes qui avaient autant de personnalité et de répartie se faisaient rare. Du moins, Fabian s'était habitué à ne pas en croiser tous les jours.

    Ainsi, l'étudiant avait pensé à la même chose que lui ? Drôle de coïncidence, la plage n'était pas non plus connue comme le repère des musiciens de la ville. Mais après tout, ce n'était pas bien important : visiblement, les compositions de Fabian plaisait à son élève, puisqu'il était venu l'écouter de son plein gré. Sans non plus gonfler d'orgueil le professeur d'histoire, cela lui faisait plutôt plaisir. Pour toute réponse, il sourit à Toshiro et le remercia simplement.

    "Ouais, on me l'a offert pour mes 16 ans, j'y tiens énormément"

    Et il n'avait pas tort, d'y tenir ! Un instrument de musique, c'est sacré. Ce n'est pas un petit objet que l'on achète sur un simple coup de tête et qu'on oublie au bout d'un mois ! Ah, ça non ! Fabian avait toujours vu sa guitare comme quelque chose d'important dans sa vie ; il comprenait bien que l'on pouvait y "tenir énormément".

    — Tu as bien raison. C'est un magnifique cadeau, en plus...
    ajouta le professeur.

    Toshiro se passa machinalement une main dans les cheveux. Ce geste fit sourire discrètement Fabian, dont c'était aussi un des tics...

    "Cela fait maintenant 4 ans que j'en joue et, ça peut paraitre un peu prétentieux, mais je pense que je gère assez"


    Prétentieux ou pas, ça pouvait très bien s'avérer véridique. Fabian se souvenait qu'il avait connu, durant son adolescences, d'autres jeunes qui jouaient très bien après quelques années de guitare, alors que d'autres, qui avaient un peu plus d'expérience, étaient plutôt médiocre. Mais lui restait d'avis que le niveau importait peu, du moment qu'on prenait du plaisir à jouer... Quand la musique devenait une contrainte, ce n'était jamais bon signe...

    — Et... Tu me jouerais un morceau pour me montrer ça ? Après tout, tu as bien eu droit à une démonstration de ce que je sais faire, à toi de te lancer maintenant, haha. Enfin... Bon ou pas, du moment que ça te plait de jouer, on s'en fout.


    "Mais avant d'apprendre la guitare j'ai appris à jouer du piano ainsi que de la batterie, et ce depuis ma petite enfance"


    Ainsi, il avait devant lui, un musicien qui avait baigné dans la musique dès ses premières heures. Fabian aurait aimé pouvoir en dire autant, mais il s'était surtout consacré à la guitare, instrument qu'il avait commencé à pratiquer à l'adolescence, même s'il lui avait été donné d'en tester quelques autres de temps à autres.

    — Et bien, si tu continues comme ça, tu vas avoir un beau palmarès d'instruments à ton actif, commença-t-il en riant, avant de poursuivre plus sérieusement, je ne peux pas en dire autant... J'ai surtout joué de la guitare folk... Même si du temps où j'avais un groupe, il m'arrivait d'essayer la basse ou la batterie de mes camarades.

    En effet, à peine deux ans après qu'il s'était mis à la guitare, ses amis musiciens et lui avaient décider de former un petit groupe, qui avait à peine tenu quatre ans avant de se séparer. Ils avaient surtout joué des reprises et n'étaient pas souvent montés sur scène, mais Fabian se souviendrait probablement toujours des après-midi passés chez l'un ou chez l'autre des membres du groupes à jouer, ou à discuter, sans disputes ni complications...

    "Et vous, cela fait combien de temps que vous jouer de la guitare ?"

    Fabian avait maintenant 27 ans. Il avait commencé la guitare à ses 14 ans ; son premier instrument avait d'ailleurs fait office de cadeau d'anniversaire. Cependant, on ne pouvait pas dire qu'il avait toujours été à fond, car son père l'avait souvent contraint à se consacrer davantage à ses cours qu'à la musique, alors qu'il faisait des études de droit qui ne plaisaient qu'à son géniteur...

    — Ca fait 13 ans que j'ai commencé... Mais disons que j'ai eu quelques années de pause musicale pour des raisons... familiales, dirons-nous. Au final, je ne dois pas jouer beaucoup mieux que toi, je pense...


    Même si Fabian aimait énormément sa famille, il ne pouvait pas cacher que cette période de sa vie n'était pas la meilleure qu'il ait vécu. Les disputes quotidiennes avec son père qui tentait plus ou moins de diriger sa vie vers quelque chose qui ne l'intéressait absolument pas, étaient pour lui de très mauvais souvenirs, c'est pourquoi il ne pu s'empêcher de prendre cet air renfrogné en répondant à Toshiro.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Toshiro A. Taiga


Messages : 490
Masculin Année d'étude : Huitième année
Date d'inscription : 14/06/2009
ÂGE : 24
Topics : ON
I'M : A Rockstar ~


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Dim 12 Sep - 23:58

[Désolé pour le long temps d'attente mais avec la reprise et tout ça j'ai eu une petite flemme ^^']

Plus je passais du temps avec Melinski sensei et plus je l'appréciais. Il était un musicien comme moi, et donc il comprenait et appréciais la musique autant que moi. On ne peux pas vraiment apprécier à fond la musique si on ne joue pas d'un instrument. Lorsqu'un musicien joue il passe dans une sorte de monde parrallèle où il se retrouve seul avec son instrument. Et Melinski sensei ne faisait pas exception à la règle, pour preuve il ne m'avait pas remarquer jusqu'à ce qu'il arrête de jouer et qu'il revienne à la réalité. Et puis ce n'était pas un petit musicien amateur, il jouait bien et savait reconnaitre une bonne guitare lorsqu'il en voyait une. Bien sur, n'importe qui s'y connaissant un peu en guitare sait qu'une Gibson est généralement un bon instrument mais quand même, j'étais content qu'il le fasse remarquer.

— Et... Tu me jouerais un morceau pour me montrer ça ? Après tout, tu as bien eu droit à une démonstration de ce que je sais faire, à toi de te lancer maintenant, haha. Enfin... Bon ou pas, du moment que ça te plait de jouer, on s'en fout.


Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais a cette question. C'est vrai moi à sa place si je voyais quelqu'un se vanter de ses talents je lui aurait sans doute demander la même chose. Et puis il n'avais pas tort, je l'avais entendu joué c'était légitime qu'il m'entende à son tour.

*Vous allez voir, je galère peut être a me rappeler de toutes les dates importantes de l'ère Edo mais quand il s'agit de jouer de la guitare j'assure*

Voila ce que j'avais bien envie de lui dire mais c'était selon moi un peu trop vantard, ah prétention quand tu nous tiens ... Avec le temps j'avais sans doute accumuler un peu la grosse tête mais bon, après tout personne n'est parfait. Je me contentais donc de lui répondre avec un air enthousiaste:


"Bien sur. Je vous ai entendu c'est normal que vous puissiez à votre tour m'entendre jouer"

Je posai donc ma guitare que j'avais mit à côté de moi sur mes genoux et fit mine de réfléchir. J'étais surtout à l'aise sur une guitare électrique et sur une folk je n'arrivais jamais à jouer vraiment comme je voulais. J'optai finalement pour "Dash" une musique du nouveau guitariste des Guns n' Roses, Ron Thal, qu'il avait fait juste avant de rejoindre le groupe sous le pseudo de Bumblefoot. A la base c'est un son de guitare électrique mais j'ai entendu le remix qu'il avait fait en version accoustique et j'ai tout de suite voulu l'apprendre. Tout en cherchant un médiator je continuais de l'écouter et un petit sourire s'afficha sur mon visage après sa remarque.

"Oui, surtout qu'après la guitare j'ai aussi commencer la basse. Mais bon je pense quand même m'arrêter la car quatre instruments c'est amplement suffisant. Je pense surtout me concentrer sur ma voix car c'est la seule chose qui me fait défaut et j'aimerais bien y remédier"

C'était vrai je n'avais pas une super voix. Et même si j'arrivais à plutôt bien chanter la musique que je m'apprêtais a jouer, je m'en suis abstenu car je voulais éviter de tout gâcher. Toujours à la recherche de ce foutu médiator j'écoutais Melinski sensei me parler de ses années de guitare. Il avait froncé les sourcils en évoquant ses "raisons familiales", je savais donc de quoi je devais éviter de parler, même si, étant curieux, j'étais quand même un peu intriguer. Quand je retrouvai enfin mon médiator, je me contentai de lui répondre:

"Et bien vous allez voir ça tout de suite"

Je jouais les premières notes mortes et c'était parti, j'étais dès à présent dans le monde parrallèle évoqué plutôt. Il n'y avait plus que moi et ma guitare. Je ne me souciais pas de la réaction de mon spectateur, s'il aimais la musique ou pas, je me contentais de jouer. Je m'étais même mis à mimer les paroles avec ma bouche. A cet instant et pendant le reste de la musique je me senti bien, comme un drogué qui vient de s'injecter son produit sauf que ma drogue à moi n'avais rien de négatif sur mon corps, bien au contraire. Dans ses moments la on ne voit pas le temps passé et en effet la fin arriva bien vite. Je jouais la dernière note et la laissais s'éteindre toute seule tout en revenant au monde réel. Je fixai Melinski sensei avec un sourire satisfait. Je ne voulais même pas lui demander son avis, j'attendais juste qu'il me le donne de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fabian Melinski


Messages : 184
Masculin Année d'étude : Prof.
Date d'inscription : 03/05/2009
ÂGE : 22
Topics : ON


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Dim 26 Sep - 13:37

[De même, désolée pour le retard ; avec la reprise des cours, j'ai souvent le temps de venir lire, mais pas forcément de poster...]

Fabian se sentait plutôt à l'aise en compagnie de Toshiro. C'était plutôt rare, même en dehors des cours, qu'il s'entende bien avec ses élèves. Il essayait généralement de se montrer le plus sympathique possible, mais souvent, cela n'avait pas grand effet sur les adolescents qui se montraient assez dédaigneux. Heureusement, il restait quelques discussions qui ne se bloquaient pas devant le statut de "prof". Sans doute leur passion pour la musique avait elle contribué à détruire cette barrière qui séparaient les élèves de leurs profs, et vice versa.

Fabian venait de proposer à Toshiro de lui jouer un morceau, de remplacer son passé de musicien par des notes, qui seraient bien plus démonstratives de ses capacités. Enfin, Fabian ne voulait pas pousser le jeune à fond, il désirait seulement l'entendre jouer un morceau, simple ou ardu, peu importait.

"Bien sur. Je vous ai entendu c'est normal que vous puissiez à votre tour m'entendre jouer"

Le professeur d'histoire s'attendait évidemment à ce que le jeune accède à sa demande. Après tout, il n'était pas venu ici pour poser avec sa guitare ; c'était donc normal qu'il joue un morceau — ce qu'il aurait sûrement fait tôt ou tard, de toute manière. Le jeune homme posa sa guitare et prit un air pensif... Il réfléchissait sûrement à un morceau, pensa Fabian. Ah, cruel dilemme... Quand il eût l'air décidé, il se lança à la recherche d'un mediator. Comme pour cacher son impatience, Fabian continuait à parler.

"Oui, surtout qu'après la guitare j'ai aussi commencer la basse. Mais bon je pense quand même m'arrêter la car quatre instruments c'est amplement suffisant. Je pense surtout me concentrer sur ma voix car c'est la seule chose qui me fait défaut et j'aimerais bien y remédier"


Et bien, c'était vraiment un musicien polyvalent, ce jeune ! En un sens, Fabian l'admirait. Il aurait aimé se concentré davantage sur la musique quand il était jeune. Maintenant, il avait du temps pour le faire, mais ce n'était plus vraiment pareil, à ses yeux. Tant pis, mieux vaut tard que jamais.

À vrai dire, la voix faisait aussi défaut à Fabian. Mais il faut bien dire que même quand il se contentait de parler, il n'avait pas une voix qui sonnait comme très mélodieuse ; c'est pourquoi il s'était toujours contenté de jouer, et ne se risquait jamais à chanter, même quand il était absolument seul.

— Je n'ai jamais su chanter correctement non plus... Mais toi tu as beaucoup de temps devant toi, et surtout tu as la motivation, tu devrais y arriver, répondit-il avec un clin d'œil.

Fabian avait bien vu que ses fameuses "raisons familiales" avaient intrigué Toshiro. Cependant, il préféra ne pas s'étendra à ce sujet dont il parlait de toute manière très peu... Et comme le jeune musicien avait retrouvé son médiator, le professeur d'histoire préféra ne pas le freiner dans son élan.

"Et bien vous allez voir ça tout de suite"

Et sans attendre, l'étudiant se lança dans le gouffre de la musique. Le jeune semblait dans un monde totalement à part, comme Fabian l'avait été plus tôt. Lui aussi se laissa emporter par la musique de Toshiro, battant la mesure sur avec sa main sur son genou. Il connaissait déjà cette chanson, mais n'avait jamais essayé de la jouer auparavant. Par contre, il pouvait reconnaître que le jeune la jouait même très bien ! Quand le morceau prit fin, Fabian laissa échapper un sifflement d'admiration.

— En effet, on peut dire que tu gères !
s'exclama-t-il. Surtout que tu as vraiment l'air passionné par ce que tu joues... Et c'est ça le plus important ! Et en plus, t'as de bon goûts musicaux.

À ces mots, il esquissa un sourire d'encouragement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Toshiro A. Taiga


Messages : 490
Masculin Année d'étude : Huitième année
Date d'inscription : 14/06/2009
ÂGE : 24
Topics : ON
I'M : A Rockstar ~


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Dim 10 Oct - 22:52

Melinski sensei avait l'air d'avoir apprécié, du moins c'est ce que son sifflement semblait indiqué. De ce faite j'étais content de moi, j'aimais faire partager mon amour de la musique car joué c'est bien mais si en plus les gens aiment ce que l'on joue, c'est cent fois mieux. Sa critique ne fut pas longue à arriver et elle était très positive ce qui eu pour effet de me faire sourire, un peu bêtement.

— En effet, on peut dire que tu gères ! s'exclama-t-il. Surtout que tu as vraiment l'air passionné par ce que tu joues... Et c'est ça le plus important ! Et en plus, t'as de bon goûts musicaux.


Il avait vu juste, passionné je l'étais et pas qu'un peu. Je vivais pour la musique. Il n'y avait rien qui comptait plus que cela, même les femmes n'avaient que la seconde place dans le classement de ce qui m'intéresse le plus. Peut être que cela allait changer mais pour le moment ce n'était pas le cas, j'étais musicien jusqu'au bout des ongles et bien décider à le rester jusqu'à ma mort. Je lui répondis tout en jouant machinalement avec mon médiator :

"Merci, j'apprécie le compliment. Et vous avez totalement raison, je suis un vrai passionné de musique, ce n'est d'ailleurs pas pour rien si j'ai appris à jouer d'autant d'instruments. Je sais que ma voie est déjà toute tracé et que je deviendrais musiciens professionnel. Après, je n'est pas la prétention de croire que je vais réussir tout de suite mais je ne me vois nul part ailleurs que sur scène, en train de jouer et de faire plaisir aux gens qui m'écouteront"


Je n'étais pas près de vouloir faire autre chose de ma vie. Peu importe le lot d'échec que je devrais subir, je savais que j'aurai toujours la force de me relever pour aller de l'avant et enfin concrétiser mon rêve. Très peu de gens peuvent accomplir leur rêve, et j'étais bien décidé à faire parti de ses personnes. Après ma réponse, c'est avec un petit sourire en coin que je lui dit:


"Et vous aussi vous avez de bons goûts musicaux si vous appréciez ce que je joue"


Cela faisais un petit moment déjà que l'on parlais musique et je ne savais pas vraiment quelle heure il était, je sortis donc mon portable et, à la vue de l'heure, je me frappai le front. J'avais un rendez vous dans moins d'un quart d'heure auquel je devais absolument être. En effet depuis quelques temps, pour gagner un peu d'argent, je donnais des cours de musique. Dans ses moments la je comprenais les jeunes profs, ceux qui sont fiers d'enseigner, qui ne se laisse pas décourager par un ou deux perturbateurs et qui aiment vraiment ce qu'ils font. Pour l'heure à venir je devais donc endosser le titre de professeur particulier de piano et bien entendu mon élève n'allait surement pas apprécié si j'arrivais en retard. C'est donc avec un sourire gêné que je m'adressai à Melinski sensei:


"Je suis désolé, j'aurai bien aimé rester discuter encore un peu avec vous mais je dois jouer le professeur de piano dans à peine un quart d'heure et ça ne serait pas bon d'arriver à la bourre"

Je rangeais donc rapidement ma guitare ainsi que mon médiator dans l'étui dans lequel ils étaient au départ tout en essayant de pensé à quel chemin prendre pour arriver plus vite chez la jeune fille à qui je devais donner une leçon de piano. Je me levais rapidement en vérifiant que je n'avais rien oublier. Ça m'ennuyais de laisser Melinski sensei tout seul, même si à la base il l'était avant que je m'incruste mais je serais bien rester bavarder encore un peu. Je le saluais donc rapidement avant de partir.


"C'était sympa notre petite conversation, maintenant j'apprécierais d'autant plus les cours d'histoire en sachant que vous êtes un fan de musique et un bon guitariste de surcroit"

Je laissais échapper un petit rire puis lui fit un dernier signe de la main avant de tourner les talons et partir en courant, avec ma guitare en bandoulière. J'étais content d'en avoir appris un peu plus sur un prof' que j'appréciais déjà au départ. J'espérais pouvoir discuter une nouvelle fois comme ça avec lui plus tard.

[Voila je clos le rp parce que comme tu as pu le remarquer j'ai vraiment mis le temps à répondre et en plus de ça l'inspiration est un peu absente en ce moment ^^']
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fabian Melinski


Messages : 184
Masculin Année d'étude : Prof.
Date d'inscription : 03/05/2009
ÂGE : 22
Topics : ON


+
Relations:
MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   Lun 11 Oct - 18:57

"Merci, j'apprécie le compliment. Et vous avez totalement raison, je suis un vrai passionné de musique, ce n'est d'ailleurs pas pour rien si j'ai appris à jouer d'autant d'instruments. Je sais que ma voie est déjà toute tracé et que je deviendrais musiciens professionnel. Après, je n'est pas la prétention de croire que je vais réussir tout de suite mais je ne me vois nul part ailleurs que sur scène, en train de jouer et de faire plaisir aux gens qui m'écouteront"

Un beau rêve, une ambition sympathique, surtout. Toshiro avait du talent, il fallait le dire ; il ne lui restait plus qu'à tout mettre en œuvre pour réussir. Fabian se souvenait de ses rêves d'adolescent. À cette époque, il désirait plus que tout devenir skateur professionnel. Il aurait pu l'être avec davantage de détermination et de volonté de dépasser les autres. Aujourd'hui, il n'était qu'un petit professeur d'histoire sans grande importance... Et avec ce métier s'étaient effacés ses derniers espoirs.

— Un peu de détermination et de courage et tu réussiras. Tu as déjà le talent et la passion, de ce que j'ai vu, affirma le professeur.


Le jeune homme poursuivit presque immédiatement avec un petit sourire, tout en continuant de triturer son pauvre médiator qui se retrouvait retourné dans tous les sens.

"Et vous aussi vous avez de bons goûts musicaux si vous appréciez ce que je joue"

Fabian se contenta de répondre par un sourire. Ils se comprenaient, entre guitaristes. L'étudiant regarda soudain son téléphone portable, et à cette vue, se frappa le front. Le professeur prit un air interloqué, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Ce devait visiblement être important, mais il n'en savait pas plus. Les paroles du jeune éclairèrent cependant sa lanterne.


"Je suis désolé, j'aurai bien aimé rester discuter encore un peu avec vous mais je dois jouer le professeur de piano dans à peine un quart d'heure et ça ne serait pas bon d'arriver à la bourre"
puis il ajouta : "C'était sympa notre petite conversation, maintenant j'apprécierais d'autant plus les cours d'histoire en sachant que vous êtes un fan de musique et un bon guitariste de surcroit"

Le professeur d'histoire savait que d'ordinaire, il n'aimerait pas vraiment d'être apprécié par un élève davantage pour une de ses passions que pour ses cours ; mais de la part d'un jeune comme Toshiro, qui ne dérangeait pas les cours, cela ne lui posait pas tant de problèmes.

— Merci... J'essaierai d'inclure quelques références historiques et musicales dans mes cours, si ça peut t'intéresser.

À ces mots, l'étudiant s'en alla, après avoir rangé ses affaires, en faisant un dernier signe de la main au professeur, qui répondit de la même façon. Fabian se retrouva alors seul avec sa guitare et sa corde cassée. Il rangea son instrument dans sa housse, et tira son gilet de son sac, la fraicheur commençant à se faire ressentir. Il contempla une dernière fois la mer, sur laquelle le Soleil commençait à descendre, petit à petit. Le professeur remonta jusqu'à la jetée, et pris la direction de l'établissement scolaire, où se trouvait son appartement de fonction. Il était bien content de son après-midi, qui avait cependant passé trop vite à son goût.

Topic Clos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sur un air de guitare [PV Toshiro] [Terminé !]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat RPG :: Plage-